Geeks, des vrais...

Toutes activités geeks
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le monde d'hier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TieriK
Admin
Admin
avatar

Messages : 2471
Date d'inscription : 29/05/2008
Age : 44
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Le monde d'hier   Ven 28 Sep - 17:04



Pour débuter, la couv’ d’une Bd dans la section roman peut dérouter…mais c’est bien l’accroche que j’ai choisi pour débuter ce petit texte.
En effet, quand je vois du Sorel en BD, je ne le rate pas…une vielle histoire d’amour qui a commencé avec les jeux de rôle…Cet ouvrage s’attarde comme le titre vous indique sur les derniers jours de Stefan Zweig. Pour un humble bibliothécaire, cet auteur, non encore lu par votre serviteur, n’évoquait qu’un écrivain célèbre et à succès du début du XXème siècle, pacifiste, juif, humaniste… voilà à peu près tout. Ce one shot BD, aura eu le mérite de me toucher et d’éveiller bien plus ma curiosité sur cette personne, suicidée en 1942 au Brésil au coté de sa compagne.
La bande dessinée évoque notamment un des ouvrages phares de l’auteur de renom : le monde d’hier : souvenirs d’un Européen. Seksik , le scénariste, parle par la bouche de Zweig et lui fait dire sur ce livre : « J’espère ne rien avoir trahi de ce temps qui n’est plus. J’ai fouillé au plus profond de ma mémoire pour retracer les lieux et les époques…retrouver les parfums, les couleurs de ce monde disparu…en capter la lumière. J’ai rallié tous les fantômes du passé. Ce livre rappellera peut être aux générations futures qu’ici à vécu…une race anéantie…l’homo austrico-judaicus. »
Amoureux de l’histoire, je désirai, après cette mise en bouche appétissante, de creuser plus sur ce monde perdu (fin XIX-jusqu'à 1914) et la vision qu’en avait fait Stefan Zweig. Il me fallait absolument goûter à son travail, notamment à l’ouvrage cité.
Ce qui fait donc le thème de cette chronique de lecture….quelle introduction…il fallait bien ça..héhé…



Bien évidemment, l’empathie sur l’écrivain qui commençait à se distiller doucement en moi à l’issu de la BD, va éclater au cours des 500 pages de lecture d’un récit autobiographique de cet européen convaincu.
L’auteur, né en 1881 à Vienne va retracer sa vie, ses voyages, ses rencontres, son travail, ses pensées au fil des évènements aussi bien culturels que …martiaux…qui vont secouer notre continent. Tout d’abord si cette œuvre peut être emprunt d’une certaine nostalgie assez compréhensible sur les années d’avant guerre, la belle époque, il convient d’affirmer qu’elle n’en fait pas non plus un âge d’or, bien heureusement. Ses réflexions sur son monde sont un enchantement de chaque instant et nous renvoi systématiquement au notre. La possibilité de plonger ainsi dans un esprit brillant de ce siècle permet de toucher d’un doigt la compréhension d’un de mes mystères personnel, je veux parler du suicide Européen, à l’issu de la première guerre mondiale…tout simplement jubilatoire…la montée du nazisme et le barbarisme de la seconde guerre mondiale est lui aussi décortiqué et assez lucide pour un ouvrage qui finit avec l’invasion de la Pologne par les allemands…
Un chef d’œuvre coup de poing, une immense épitaphe sur la tombe des idées humanistes et pacifistes sur la première moitié du XXème siècle. Le récit d’un échec d’une société, mais l’espoir que les écrits restent afin de témoigner sur certaines périodes doucereuses qui semblaient durer… L’espoir qui, à 60 ans, à quitté Zweig, l’année même du tournant de la guerre..1942…Stalingrad…
Cet ouvrage est d’une teneur bien supérieur à ma bafouille je vous le certifie.
Je laisse un petit mot de Stefan zweig : « Mais dans l’ensemble, je n’ai jamais regretté ce fanatisme de mes années de lycée, où je ne vivais que par les yeux et par les nerfs. Cette époque à fait couler dans mon sang une passion des choses de l’esprit que je voudrais ne jamais perdre, et tout ce que j’ai lu et appris depuis s’est édifié sur les fermes fondations de ces années là. Ce qu’on a négligé du coté des muscles, on peut le rattraper plus tard ; l’élan vers le spirituel, la puissance d’appréhension de l’âme, en revanche ne s’exerce que dans ces années décisives de la formation, et seul celui qui a appris de bonne heure à épanouir largement son âme est plus tard à même de saisir en lui le monde entier »..

Quand à la caution geek, ce livre aura le mérite pour les rolistes d’incarner et de vivre un peu plus fort vos aventures dans les univers se déroulant à ces périodes.. je pense bien évidemment à Maléfices, crimes, Cthulhu by gaslight, bref à tous nos univers victorien chéris…

Bon, promis le prochain roman sera plus fun !


_________________
"Jouir et faire jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne, voilà toute morale"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy.jdrforum.com
Logan
Geek
Geek
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Le monde d'hier   Mar 2 Oct - 11:25

Tu m'as donné envie de lire les 2 : livre et BD ! Je vais me les procurer au plus vite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TieriK
Admin
Admin
avatar

Messages : 2471
Date d'inscription : 29/05/2008
Age : 44
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le monde d'hier   Dim 14 Oct - 17:28

Sachant le propos de l'ouvrage, on ne peut ensuite etre déçu !
Un vrai coup de coeur, à lire avec délice...

_________________
"Jouir et faire jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne, voilà toute morale"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le monde d'hier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde d'hier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sondage région du monde !
» editeur de monde 3d
» le monde d'Edenay
» Certificat Castello( Le monde du jeu et de la fête) à vendre
» les 10 boss finaux les plus durs au monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Geeks, des vrais... :: Lecture :: Romans/Docs-
Sauter vers: